mercredi 7 juin 2017

FRANCE - Île-de-France - Château de Blandy-les-Tours

Château de Blandy-les-Tours
Château fort médiéval en Île-de-France ***
(mise à jour juin 2017)


Le village de Blandy-les-Tours se trouve en Seine-et-Marne (77) près de Melun, en région Île-de-France.

 
Histoire de la construction
 
Dès 1220 la place forte des vicomtes de Melun, qui participèrent à la bataille de Bouvines (aux côtés de Philippe Auguste),  occupait déjà le site. Alliés aux comtes de Tancarville, les vicomtes réaménagent la forteresse selon le plan qui est encore le sien de nos jours. L’enceinte nord, comprenant 3 tours (la Tour Carrée, la Tour de justice et la Tour Nord), date de cette époque.
 
  
Le château vu de la place du Colombier


L'entrée principale du château, porte fortifiée du XIVème

 
Au cours du XIVème siècle on adjoint une porte fortifiée avec pont-levis et un corps de logis (dans la cour le long du fossé initial). On pratique également l’extension de l’enceinte, l’adjonction de nouvelles courtines (chemins de ronde) et le développement du donjon et la construction de la Tour des Gardes et de la Tour des ArchivesA la fin de la Guerre de Cent Ans, la place forte devient un lieu de résidence sous la direction des puissants du royaume de France. L’enceinte évolue peu mais le logis est amélioré par les Orléans-Longueville.



L'enceinte du château avec la Tour des Gardes à droite et le donjon à l'arrière

La Tour Nord et la Tour Carrée à droite, l'église à gauche

 Maquette du château dans la salle d'exposition à l'entrée

Plan du château dans la cour

 
La seigneurie de Blandy est acquise en 1707 par le maréchal de Villars et intègre ainsi le vaste domaine de Vaux-le-Vicomte. Le château est progressivement transformé en ferme. Il sera restauré au milieu du XIXème siècle sous le label de la commission des Monuments Historiques, qui ne le classera qu’en 1889 après son acquisition par la commune de Blandy-les-Tours. Une première campagne de restauration débute en 1984 : Initialement par le biais de bénévoles puis grâce au mécénat d’Esso-Rep et aux aides de l’état et du Conseil Général. La restauration suit les plans de Jacques Moulin (architecte des Monuments Historiques) et les données complémentaires du Service Départemental d’Archéologie. La dernière étape de restauration s’étale de 2005 à 2007




Vue de la cour, en partant de gauche on voit : le bâtiment de l'exposition permanente, la Tour Carrée, le bâtiment de l'Auditoire, puis la tour Nord (à l'arrière, l'église du village), la Tour de Justice puis une partie des courtines Est


 Le donjon (2 photos ci-dessus)


 La tour Nord à gauche et la tour de justice à droite

 La tour carrée à gauche

 La tour des Archives

De gauche à droite : la tour Carrée, la tour Nord et la tour de Justice


La cour
 
Elle est cernée par l'enceinte et les tours, on y trouve des tables explicatives qui retracent les différentes époques du site. On y découvre une salle d'exposition permanente (à droite de l'entrée) relatant l'histoire de la forteresse et des familles qui y vécurent. Un cellier et un jeu de paume occupent la partie est de la cour.



Le donjon à gauche, au sud de l'enceinte, au centre la tour des Gardes

Fenêtre dans une salle du donjon

Salle du donjon

L'escalier contemporain qui permet de monter au donjon


Le Donjon
 
On arrive par la salle du rez-de-chaussée qui présente des projections vidéos sur son ancien aménagement au Moyen-Âge. On accède aux étages par un escalier. C'est ensuite que se fait le premier accès aux courtines (chemin de ronde). On parcourt ainsi la section située entre le donjon et la tour suivante, celle des gardes.



La tour des Gardes vue du donjon

 Chemin de ronde du donjon

Tourelle supérieure du donjon


La Tour des Gardes
 
Bâtie entre 1350 et 1370, elle fut peut-être un donjon provisoire, ce qui expliquerait la différence de matériau entre sa base et sa partie haute.



 La place du Colombier au loin

 L'église communale au fond

Descente vers la tour des Gardes


La tour Carrée se prolonge à droite par le bâtiment de l'Auditoire
 
 
La Tour Carrée
 
Elle fut probablement la porte primitive de la forteresse avant qu'une nouvelle entrée ne soit aménagée (au XIVème siècle). Elle fut également dotée d'un escalier en colimaçon.



L'Auditoire entre les tours Carrée et Nord

 La tour des Archives vue des courtines

 Les courtines qui mènent à la salle d'exposition

 Le donjon et la tour des Gardes vues des courtines

 Le bâtiment de la salle d'exposition, au premier plan





L'intérieur de l'auditoire (3 photos ci-dessus)

 
L'Auditoire
 
Il est formée de deux salles superposées. La salle haute est accessible par la Tour Carrée, la basse par la cour.

 
La Tour Nord
 
Elle se situe à l'extrémité Est de l'Auditoire. On accède à la suite des courtines qui gagnent la Tour de Justice. Entre les deux tours, la vue se porte, à l'extérieur de l'enceinte, sur l'église Saint-Maurice du village. Une ancienne église occupait une partie de la cour du château (face au jeu de paume).


La Tour de Justice et la courtine nord

La Tour Nord à gauche et l'église du village à droite

De gauche à droite : la tour des Archives, le donjon et la tour des Gardes

 
La Tour de Justice
 
C'est probablement la plus ancienne tour de l'ensemble. La présence de latrines et de porte en sas évoque l'idée qu'elle ait pu servir de prison. On accède à la suite du chemin de ronde vers la Tour des Archives.



 Perspective dans la tour des Archives

 Foyer de cheminée

Croisée d'ogives


La Tour des Archives flanquée de son escalier

 
Tour des Archives
 
Elle fut certainement tour défensive (épaisseur des murailles) et de résidence (espace des salles intérieures, présence de cheminées et fenêtres).




Deux vues générales de la cour et des tours situées au nord

La cour vue du niveau du sol
 
 
En bref...
 
Un voyage dans un véritable château fort médiéval à moins d'une heure du centre de Paris. Une expérience historique qui vous fera prendre de la hauteur et des couleurs par temps ensoleillé !



Carte satellite du secteur de Blandy-les-Tours (source Google)

 
Accès et infos pratiques
 
-De Paris Porte de Bercy, compter 45 minutes pour parcourir les 65 km par l'A4, puis la Francilienne et enfin l'A5.
-Du château de Vaux-le-Vicomte, seulement 10 minutes pour parcourir les 6 km par la D215 ! Si vous avez le courage de faire deux châteaux (très différents) dans la même journée...
 
Tarifs 2017 : 7€ et 5€ en tarif réduit



Salle basse de l'Auditoire (2 clichés ci-dessus)

 
A proximité
 
-Le château de Vaux-le-Vicomte à 10 minutes en voiture !
-La collégiale de Champeaux (cliquez sur le lien) à 5 minutes ! A faire à vélo, pourquoi pas ?



 La tour des Gardes et le donjon à sa droite (vue extérieure)

Le donjon avec la tour des Gardes à sa gauche et la tour des Archives à sa droite


20 commentaires:

  1. C'est vrai qu'il est super bien photographié ce château , à revoir !

    RépondreSupprimer
  2. Superbe article encore Julien !!!
    Merci à toi
    Bises

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. Ce n'est pas un château royal, cher(e) anonyme ! ;)

      Supprimer
  4. ah bon merci beaucoup j ai un devoir sur le chateau de Blandy-les -Tour pour le collège et ton blog m'aide beaucoup merci!
    P S ton blog est génial bravo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok mais n'hésite pas à mettre un prénom ou un pseudo je ne sais pas à qui je m'adresse...
      Merci

      Supprimer
  5. Et là pas de Viollet-le-duc!
    Je partage...trop beau!!!

    RépondreSupprimer
  6. C'est un magnifique endroit familiale, au vert, pour les amateurs en herbe de château notamment !

    RépondreSupprimer
  7. J'y reviens ... impressionnant château et excellent article.
    Le foyer de cheminée me plaît bien ... entre autres !

    RépondreSupprimer
  8. découverte de cette page en recherche des sites médiévaux du 77 = Bravo !!!
    de magnifiques photos qui attirent l'intérêt de visiter ce château.
    Je pensais initialement aller découvrir Moret sur Loing, mais tout compte fait je vais commencer par Blandy et si le timing me le permet peut être les deux.
    Merci Julien pour cette belle page.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Je pense qu'il est possible de faire les 2 dans la même journée. Moret est à une 30aine de minutes de Blandy.

      Supprimer
    2. En Effet Julien,
      Nous avons pu faire Le Château de Blandy le matin qui nous en a mis plein les yeux. Monuments et Cadre exceptionnels car le village est calme et mignonnet.
      La visite de Moret sur Loing l'après midi fut moins intéressante pour qui n'est pas un adepte inconditionnel de peinture et de Sisley. Dommage car il y a un patrimoine historique assez présent. Mais peut être notre motivation était elle bridée par la canicule.

      Supprimer
    3. Il y a Sisley mais le village vaut le coup d’œil en particulier les rives du Loing mais la chaleur...

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser un mot si vous passez par ici !