dimanche 17 novembre 2013

ÉTATS-UNIS - Nouveau-Mexique - Aztec Ruins National Monument


AZTEC RUINS National Monument
Ruines amérindiennes vieilles de 900 ans !



En préambule il faut savoir que le terme de ruines « aztèques » encore utilisé de nos jours est tout à fait abusif. Ces ruines n’ont rien à voir avec le peuple Aztèque. Elles furent désignées ainsi par les premiers pionniers qui pensaient les amérindiens nomades de la région incapable de bâtir des monuments en pierre tels que l’on peut en trouver en Amérique Latine.


 La plaque d'inscription à l'UNESCO à l'entrée du site

Plan des ruines provenant du site offciel des parcs nationaux américains


Poterie Pueblo au musée du site



Ce site s’inscrit, d’après les indiens Pueblos (Puebloans en anglais), dans le cadre de leur parcours de migration. Les indiens Pueblos ont longtemps été nommés Anasazi par les Navajos. Ce terme péjoratif synonyme d’ennemis tend à être abandonné. Le village d'Aztec constitue une étape sédentaire mais transitoire dans les grandes migrations des amérindiens de la région.


 Les murailles de pierre et de mortier

 La Grande Kiva se découvre de l'extérieur dès l'arrivée sur le site

 Vue générale des habitations à l'Ouest

 Les murs bicolores de grès et de pierre verte

 Murailles vues en enfilade



Vous aurez l’occasion de visiter une Grande Maison (en fait un village) de plus de 400 pièces datant de 900 ans. L’ensemble est formé de maçonnerie en grès et mortier soutenues par un système original de poutres. Les premières fouilles ont été entreprises en 1916 par l'archéologue Earl Morris.



 L'une des kivas secondaires du site




 Visite des habitations et des entrepôts



 Pièces à ciel ouvert



La visite, autoguidée et audio-guidée, permet de circuler sur quelques centaines de mètres à travers les pièces et les kivas des XIème, XIIème et XIIIème siècles et s’achève par la découverte de la Grande Kiva. Le tout prend de 30 minutes à 1 heure en fonction de l’attention que l’on porte à l’audioguide et à la visite du petit musée qui précède la découverte des ruines.





 Kivas secondaires au sein du village



La Grande Kiva, centre cultuel présumé de la communauté, est certainement la pièce la plus impressionnante par son volume intérieur de plus de 12 mètres de diamètre (40 pieds), sa structure semi-sous-terraine et l’ambiance qui y règne : la plus vaste kiva restaurée en Amérique du Nord.





 Aspect extérieur de la Grande Kiva avec ses pierres et ses poutres de soutien




En bref…


Bien que plus petit que les ruines de Mesa Verde, Aztec Ruins constitue l’un des sites archéologique majeur des États-Unis et une bonne introduction au premier parc. 

L’UNESCO l’a classé au titre de patrimoine mondial.




 Le volumineux intérieur de la Grande Kiva avec sa structure de plafond à poutres croisées


Pour manger des plats typiques du coin, vous pouvez vous arrêter à l’Aztec Restaurant au centre-ville. Ambiance typique, plats au rapport qualité-quantité-prix tout à fait correct.



 Le typique Aztec Restaurant


 Tortillas et garniture pour une personne...
 


Informations pratiques


Aztec Ruins National Monument se trouve à côté de la ville d’Aztec (logique !) tout au nord du Nouveau-Mexique et assez proche à vol d’oiseau du Mesa Verde National Park (Colorado). Le Chaco Culture National Park se situe,lui, plus au sud par la route 371.

Si vous voulez en savoir beaucoup plus :

Le site gouvernemental des parcs nationaux américains

Site internet en anglais mais document en français à télécharger en pdf...


 Carte satellite de la région des Four Corners




-Comptez plus de 3h pour parcourir les 330 km en venant de Santa Fé par la magnifique route 550 (prévoyez essence et boissons). Un peu moins de 3h d’Albuquerque, à 285 km.

-Gallup (Nouveau-Mexique) est distant de 200 km, environ 2h de route par la 491.

-Durango (sud du Colorado) constitue certainement l’étape la plus habituelle dans la région : Elle se trouve à moins de 45 min d’Aztec (environ 60 km) par la route 550 en direction du sud. Durango équidistant du célèbre parc de Mesa Verde par la route 160 (direction Est cette fois). Une étape à retenir si l’on se rend d’un parc à l’autre.


Dernier coup d’œil sur les ruines...



3 commentaires:

  1. Très bel article très complet ! Merci pour cette visite tout à fait touchante sur un pan de l'histoire que nous connaissons peu en France !

    RépondreSupprimer
  2. Quel beau voyage... auquel ce reportage donne l'impression de participer.
    Très interessante documentation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai fait un résumé, il y a tout un laïus sur les Pueblos. C'est consultable sur le site officiel.

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser un mot si vous passez par ici !