mardi 20 mai 2014

ITALIE - Vénétie - Les Arènes de Vérone

 Les arènes de Vérone
 Amphithéâtre et festival***


N'hésitez pas à lire la petite introduction sur la ville et la Piazza delle Erbe en cliquant ici !


Les Arènes sont un amphithéâtre romain situé dans le centre historique de la ville. Les restaurations successives ont permis une excellente conservation du site bien qu’il ne reste qu’assez peu de choses de l’architecture d’origine.


Les Arènes vues de la piazza


Histoire

Le premier ensemble aurait été érigé entre le Ier et le IIIème siècle de notre ère. Les similitudes architecturales avec celui de Pula (Istrie, Croatie) laissent penser qu’il aurait été également construit sous le règne d’Auguste. L’histoire ancienne des Arènes reste assez méconnue.

Il est possible, bien qu'il n'y ait aucune preuve tangible, que l'amphithéâtre ait été utilisé pour l’exécution du martyre des chrétiens. Au cours de la christianisation de la région, l’usage des Arènes pour les combats de gladiateurs a progressivement été abandonné.

Les témoignages évoquant les spectacles ayant eu lieu au sein des Arènes sont étrangement rares. Un texte de Pline le Jeune l’évoque ainsi que des épitaphes de gladiateurs de la ville.


Détail de l'extérieur


Dans les coulisses...


Au Moyen-Âge les premières restaurations eurent lieu, probablement aux XI ou XIIème siècles. De nombreux événements historiques, comme l’invasion hongroise, mais aussi naturels comme les crues de l’Adige et plusieurs tremblements de terre (1116, 1117 et 1183) ont eu raison de la plus grande partie des murs de l’édifice. 

Utilisées comme carrière de pierres de construction au XIIème, un  décret est publié au début du XIIIème afin de protéger les Arènes. L’édifice aurait selon certaines sources été ensuite fermé, alors que d’autres sources affirment que les prostituées de la ville s’y abritaient.



On entre dans l'arène... malgré la scène rock


Au milieu du XVème, sous les Vénitiens, de nouveaux statuts sont édités concernant l’entretien et la sécurisation du site. Une réhabilitation du lieu est entreprise au XVIème siècle. Au XVIIème on entreprend de nouvelles restaurations avant que des fouilles archéologique ne soient entreprises dès le début du XVIIIème.

En 1805, la ville est alors sous domination française (Bonaparte), débute une nouvelle série de restaurations dont la succession échoit à la commission All’Oranto (1816-1817) à l’occasion de l’intégration de la ville dans le Royaume de Lomabardie-Vénétie. En 1820 on expulse des locataires d’entrepôts du lieu, afin de procéder à une restauration plus complète. 



Un pan d'origine qui tient encore debout


En 1866, Vérone intègre le royaume d’Italie et une nouvelle commission de conservation prend le relais. Au cours des années 1870, Antonio Pompei dresse un bilan de restauration sur les Arènes.

On érige des contreforts temporaires pendant la Seconde Guerre Mondiale afin de protéger l’amphithéâtre des bombardements. Au cours des années 1950 la Direction des Monuments entreprend une consolidation comprenant l’utilisation de filins d’acier et de ciment injecté.

Dimensions

L’amphithéâtre s’étale sur 152 mètres de long pour une largeur de 128 et une hauteur de 32 mètres. Les dimensions de l’arène proprement dite : 138 sur 110 mètres.

Utilisation

Les Arènes ont quasiment toujours gardé cette fonction d’accueil de spectacles. De nos jours, le Festival de Vérone y prend place. Environ 22 000 spectateurs peuvent prendre place dans les gradins.



Détails des gradins de pierre


En bref…

Les Arènes impressionnent par leur excellent état de conservation. L’installation très fréquente de sièges en «plastic» lors des festivals nuit à l’esthétique du site. Le Colisée de Rome ou l’amphithéâtre de Pula (Croatie), donnent à voir une architecture plus authentique.

 L’UNESCO a classé le centre-ville de Vérone et les Arènes au patrimoine mondial de l’humanité.


Accès

Les Arènes se situent au centre de la ville, dans la boucle de l’Adige, sur la Piazza Bra. Il est donc facile de les trouver d’autant qu’un fléchage existe dans la ville.

A voir à proximité


L’ensemble de la magnifique ville de Vérone et ses nombreux monuments : 
-La Piazza Delle Erbe et sa tour dei Lamberti
-La cathédrale (Duomo) près de l’Adige,
-La basilique Sant’Anastasia
Tous ces lieux se trouvant au Nord des Arènes. 

-Le Castelvecchio se situe à l’Ouest.


Les Arènes la nuit


6 commentaires:

  1. Merci pour ce petit historique bien intéressant !

    RépondreSupprimer
  2. Je vais revoir cet excellent article plus tranquillement demain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'historique est un peu long, mais l'article finalement assez court...

      Supprimer
  3. Il manque les petites lumières allumées le soir.......par les spectateurs!

    RépondreSupprimer
  4. J'ai revu et "cliqué " comme tu le conseillais au début . Très bon rappel . Tout est intéressant !

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un mot si vous passez par ici !