vendredi 16 mai 2014

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE - Prague - Cathédrale Saint-Guy

 La cathédrale Saint-Guy de Prague 
 Siège de l'évêché de Prague ****  
 
 
Histoire
 
La cathédrale Saint-Guy (Katedrála svatého Víta) aurait été édifiée sur une rotonde construite en l’honneur des reliques de Saint-Guy (Vitus en latin). À la suite de la promotion de Prague au rang d’évêché (à la fin du Xème siècle), une première basilique romane est bâtie en 1060. En 1344, Prague gagne le titre d’archevêché, c’est alors l’occasion d’agrandir la basilique et d’en faire une cathédrale sous le règne de Charles IV.
 
 
La façade occidentale et les deux tours
 
La façade sud avec le clocher et la Porte d'Or
 
Le clocher

La Porte d'Or et sa magnifique mosaïque de verre

 
Les travaux sont entrepris quelques mois plus tard. Mathieu d’Arras, architecte français, entreprend l’édification de celle-ci. La cathédrale de Narbonne sert de modèle primitif à celle de Prague. Cette première série de travaux permet de bâtir le chevet et le premier niveau du chœur.

 
Horloge du clocher

 
Peter Parler, architecte allemand, poursuit les travaux après la mort de son prédécesseur. Il est aussi connu pour être l’architecte du célèbre Pont Charles. Cette deuxième série de travaux inclut les constructions de la nef, de la partie haute du chœur et de la Porte de d’Or. Des bulbes sont ajoutés aux tours ultérieurement au XVIème et XVIIIème siècles.
 
Le chantier dure plusieurs siècles et les travaux se poursuivront même au début du XXème. Confisquée par le régime communiste en 1954, la cathédrale est restituée à l’évêché en 2006.
 
 
La troisième cour du château vue du clocher de la cathédrale


Perspectives sur les arcs-boutants
 
Coq ornant une des faîtières
 
 
Architecture
 
La façade, de style néogothique, fait partie des derniers ajouts des XIXème et XXème siècles. L’énorme rosace impressionne par sa taille. La tour sud à bulbe s’élève à 100 mètres.

La Porte d’Or se trouve sur la façade sud. Ancienne entrée royale, une fresque en mosaïque de verre sur le thème du Jugement Dernier orne le tympan de la porte.
 

La nef de la cathédrale
 
Les vitraux du chœur
 
L'orgue dans le croisillon du transept

 
La voûte nervurée de la nef culmine à 33 mètres de haut. La chapelle de Saint-Venceslas se trouve à droite, renommée pour ses fresques qui relatent la vie du Christ et du saint patron de Bohême, Venceslas.

La Chapelle de la Sainte-Croix donne accès à la crypte. C’est un vestige de la rotonde romane, elle accueille des sarcophages de souverains tchèques.
 

Fresque dans la Chapelle Saint-Venceslas




L'impressionnant tombeau de Saint-Jean-Népomucène !


La chapelle de Saint-Jean-Népomucène accueille le tombeau du saint patron de Prague, tout en argent et de style baroque exubérant. Et encore de nombreuses chapelles…

Les vitraux sont d’époques différentes. On remarquera particulièrement le vitrail réalisé par Alfons Mucha sur l’évangélisation du royaume par Cyrille et Méthode.
 
On accède au clocher de la cathédrale par un escalier de 287 marches étroites… Monter est impossible en hiver et en période de travaux. Magnifique panorama !

 
La rosace
 
Le vitrail de Cyrille-et-Méthode par Alfons Mucha

 
En bref…
 
Magnifique cathédrale au cœur du château de Prague. Incomparable vue sur la ville et le château lui-même si vous êtes courageux et si la montée au clocher est possible…
 
 
Carte satellite du quartier du château de Prague

 
Accès
 
Voir l’article sur le château de Prague.
 
 
Le pont Charles vu du clocher de la cathédrale


5 commentaires:

  1. Les reportages se succèdent sans se ressembler si ce n'est par leurs excellentes photos et non moins interessants commentaires :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même chose ici, photos anciennes, j'aimerais y retourner pour refaire une série :)

      Supprimer
  2. Merci pour la noblesse de cet article. C'est superbe et important de s'attarder un peu sur tout ça !

    RépondreSupprimer
  3. Je reviens de Prague , je fais un article avec mes photos .
    Je trouve les tiennes formidables , je n'ai pas l'appareil performant pour faire d'aussi beaux clichés.
    Par contre, nous étions en groupe et , c'est avec tristesse que je n'ai pu photographier davantage de crainte de perdre le groupe.
    C'est un voyage très fatigant en autocar depuis Rennes en Bretagne . Sur les 8 jours, nous avions 4 jours de voyage inconfortable .
    Dans de telles conditions, , je ne le referai pas.
    Encore bravo pour ces photos artistiques , les plus belles que j'ai vues jusqu'à présent.*
    Michèle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça fait loin de Rennes, d'autant qu'il y a des vols vraiment pas chers (de Paris)...
      Une ville qu'on peut visiter plusieurs fois, j'y repasse peut-être en Septembre :)
      Bonne soirée !

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser un mot si vous passez par ici !