samedi 9 août 2014

SLOVÉNIE - Ljubljana - La cathédrale Saint-Nicolas

La cathédrale de Ljubljana
Cœur religieux et architectural***


La cathédrale Saint-Nicolas (Stolnica svetega Nikolaja) de style Baroque, remplace au XVIIIème siècle, un édifice gothique. Facilement identifiable grâce à son dôme et ses deux campaniles, elle se trouve à proximité du marché central et de l'hôtel de ville de Ljubljana. Le premier bâtiment daterait de 1262, élevé au rang de cathédrale au milieu du XVème siècle avant d'être ravagé par un incendie.


La façade Sud de la cathédrale avec son dôme et l'un de ses campaniles

Fresque encadrée de statues en grès

La construction d'une nouvelle cathédrale, de style Baroque, est entreprise en 1700 d'après les plan d'un moine capucin italien, Florentianus Ponnenis. Un architecte jésuite en modifiera les plans au cours de sa construction, lui adjoignant un dôme. L'ajout de deux beffrois rappelle la cathédrale de Salzbourg (cliquez sur le nom pour atteindre l'article correspondant). La construction s'achève en 1706, mais le dôme définitif ne prend sa place qu'en 1841.


 La porte Sud dite Porte de Ljubljana

La porte occidentale dite Porte de Slovénie


L'extérieur

Les décorations des façades, comprenant des statues d'évêques et de saints dans des niches ainsi que des fresques d'inspiration Baroque, sont encore plus tardives : XIXème et XXème siècle. On retient particulièrement une pietà et des statues de saints en grès de Franc Ksaver Zajec sur le mur Sud.

A l'occasion de la visite du pape Jean-Paul II en 1996,  deux  portes de bronze sculptées ont remplacé les anciennes : la Porte Slovène (porte d'entrée) commémore le 1250ème anniversaire de l'entrée de la Slovénie dans le christianisme et la Porte de Ljubljana (porte latérale) décorée de portraits d'évêques du XXème siècle. 

La façade Ouest présente également des niches contenant des sculptures d'Ivan Pengov de 1912 : Saint Thomas d'Aquin et Saint Bonaventure. La façade Nord comporte une niche abritant la statue de Sigismund von Lamberg (par Pengov), premier évêque de la ville.


 La nef et le chœur


 Les orgues latérales

Les fresque du plofond de la nef


L'intérieur

On a majoritairement préservé la décoration Baroque d'origine  de Giulio Quaglio datant de la période de construction et des années 1720. Les anges sont l'œuvre des frères Groppelli et de Francesco Robba, respectivement à droite et à gauche de la nef. Les statues à l'arrière de l'arche du dôme datent du début du XVIIIème siècle, les fresques du dôme lui-même de 1843-1844.


 L'orgue du revers de la façade occidentale

Le chœur et le maître-autel


En bref...

Le cœur religieux et architectural de la ville. Petite cathédrale Baroque intime aux allures d'église.


Carte satellite (Google) du centre-ville de Ljubljana


Accès et à voir proximité

En plein centre-ville, au pied du château-forteresse (cliquez sur le nom pour y accéder), à quelques mètres de la place du Marché entre le pont aux Dragons et le Triple Pont, sur la rive sud de la Ljubljanica.

Pour découvrir la ville de Ljubljana, cliquez ici !



Détails de l'orgue occidental


5 commentaires:

  1. Très beau lieu, les deux portes sont particulièrement originales !

    RépondreSupprimer
  2. j'y étais il y a un juste un an! Souvenir intact!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Joli souvenir, moi c'est une peu plus vieux...

      Supprimer
  3. C'est étonnant l'extérieur assez sobre et l'intérieur si richement décoré , mais ce n'est pas le seul cas . En tout cas le "divin" a inspiré bien de chefs-d'oeuvre ! Les commentaires sont excellents et instructifs .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans les églises Baroque, l'intérieur surprend souvent !

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser un mot si vous passez par ici !