jeudi 27 novembre 2014

FRANCE - Normandie - La basilique Sainte-Thérèse de Lisieux

La basilique Sainte-Thérèse de Lisieux
Entre projet et réalité ***


Carte satellite du Calvados, Lisieux se trouve entre Rouen et Caen

Lisieux se situe dans le Calvados, au cœur du Pays d’Auge. La présence de la basilique Sainte-Thérèse contribue certainement beaucoup à la notoriété de la ville. Lisieux a conservé sa  cathédrale en bon état, mais les habitations ont beaucoup souffert des guerres et la reconstruction de celles-ci ne restitue pas, et de loin, le charme de l'ancien bourg.


La façade de la basilique


C'est sous l'impulsion du Pape Pie XI et de l'évêque Mgr Lemmonier que le projet de bâtir un édifice en l'honneur de Sainte-Thérèse (canonisée en 1925) a vu le jour malgré de nombreuses objections.


Détail de la façade et du dôme


Après un premier projet architectural qui tomba à l'eau, le projet de Louis-Marie Cordonnier remporta les suffrages. Les premiers travaux débutèrent en 1929 et la première pierre fut posée à la fin septembre de cette année-là. La bénédiction solennelle de la basilique eu lieu en 1937, la consécration de son sanctuaire en 1954.

L'édifice couvre une énorme superficie de 4500 m2 pour une longueur de 104 m. Le dôme culmine à 90 m. La basilique comporte différentes sections, bâties sur différents niveaux :


La basilique supérieure


La nef de la chapelle supérieure

Vue longitudinale de la nef terminée par le chœur


Construite pour accueillir jusqu'à 3000 fidèles, ses proportions sont comparables à celles d'une cathédrale. L'une de ses particularités réside dans le fait qu'aucune colonne n’arrête le regard. Les mosaïques et les vitraux (ateliers de Pierre Gaudin) restitue  l'ambiance colorée très spécifique du lieu qui contraste avec celle, austère, des basiliques classiques sans pour autant nuire au recueillement.



 Le dôme

Détail de mosaïque


La crypte

Elle est également recouverte de mosaïques (1958) qui retracent, en cinq grand tableaux, la vie de Thérèse. La crypte abrite aussi les reliquaires des parents de Thérèse.


La crypte

Partie postérieure de la crypte

L'autel de la crypte

Détail de l'autel


La chapelle d’adoration

L’accès se fait par la crypte, elle permet de s'isoler pour se recueillir. Sur l'autel on remarque l’icône de la Trinité.


Bougies votives


Le campanile

Il abrite 51 cloches dont le Bourdon de 9 tonnes qui porte l'inscription « Je sonne l’appel des peuples à l’unité dans l’Amour », et 45 autres formant le carillon chromatique. Des airs différents sont joués selon les périodes liturgiques.


Christ du chœur


Informations pratiques

Ouverture

Décembre, janvier, février : 9h-17h30
Mars, novembre : 9h-18h
Avril, octobre : 9h-18h30
Mai, juin, septembre : 9h-19h
Juillet, août : 9h-19h30

Accès gratuit !

Une sortie étonnante qui peut plaire aussi aux plus petits, l'alliance de l'immensité du lieu aux fresques colorées ne laissera pas indifférent les plus agnostiques des visiteurs...
Pour en savoir plus accédez au site officiel : cliquez ici !

Dernier coup d’œil au dôme

Dernier coup d’œil à la façade


7 commentaires:

  1. Je ne connais pas mais c'est une très bonne idée d'y emmener ses petits-enfants :-)
    Merci pour ce beau reportage

    RépondreSupprimer
  2. Merci Julien ...c'est un endroit que j'ai pu visiter et j'en garde un souvenir magnifique
    Et là avec tes photos je suis comblée !!!
    Merci encore
    Bises

    RépondreSupprimer
  3. En effet très bel édifice avec notamment des fresques intérieures tout à fait impressionnantes !

    RépondreSupprimer
  4. quelque chose de sainte Sophie de Istambul??????? non je rigole!!Je la vis avec ma maman qui était très "éprise" de la chère Thérèse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thérèse était elle-même très éprise...

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser un mot si vous passez par ici !