mercredi 23 septembre 2015

FRANCE - Picardie - La cathédrale Notre-Dame de Laon

La cathédrale NOTRE-DAME de LAON
Ancien épiscopat laonnois ****


La façade occidentale de la cathédrale

La cathédrale gothique actuelle se tient sur l'emplacement de l'ancien édifice carolingien consacré en 800 sous la protection de Charlemagne et de l'évêque Gerfrid. Une nouvelle église romane, due à l'évêque Élinand, est inaugurée en 1071. Elle brûle partiellement en 1112 au cours d'une insurrection communale. Elle est finalement dédicacée deux ans plus tard.



Étage de la rosace




Détails de la statuaire de la façade

Les tours occidentales et les statues des bœufs proches du sommet (référence à une légende locale)


Gargouilles à formes animales


La construction du gros-œuvre de la nouvelle cathédrale débute en 1155 par le chœur, se poursuit par l'édification du transept et de ses tours, de la tour lanterne et des portails Nord et Sud (de 1175 à 1185) sous la direction de l'évêque Gautier. Elle compte au total 5 tours sur les 7 prévues initialement. La pose des vitraux de la rose du croisillon Nord daterait d'environ 1180. La nef et la façade occidentale sont achevés vers 1200. Le chœur est agrandi de 3 à 10 travées de 1205 à 1220. On dédicace la cathédrale vers 1235.



Le portail gauche

Le portail central

Le portail droit

Tympan du portail gauche avec la Vierge et l'enfant Jésus

Détail du portail central, le triomphe de la Vierge

Tympan du portail droit sur le thème du Jugement Dernier



Les tours Sud-ouest et Sud sont ajoutées en 1250. On aménage des chapelles en particulier au cours du XIVème. Les clôtures de pierres ne sont ajoutées qu'entre la deuxième moitié du XVIème et la fin du XVIIème siècles.
Les révolutionnaires détruisent la flèche de la tour Sud-ouest en 1793. Une campagne de restauration est entreprise en 1853. D'autres travaux sont réalisés après l'endommagement des vitraux par une explosion en 1870. La cathédrale traverse relativement indemne les deux Guerres Mondiales.





Le cloître

La cathédrale vue du cloître

La salle gothique à l'étage inférieur de l'Hôtel-Dieu, immédiatement au Sud du parvis de la cathédrale

Autre vue de la salle gothique


Architecture extérieure

La cathédrale longue de 110,50 mètres et large de 30,65 mètres comprend une tour-lanterne culminant à 48 mètres et deux tours de façades de 56 mètres de haut.



La nef

La nef, hauteur sous voûte d'environ 25 mètres

Chapelle latérale

Clôture de chapelle

Détail d'un blason sculpté


La nef

Elle comprend 11 travées à 4 niveaux sur 25 mètres de hauteur environ, avec un système de piles alternées. Les arcades forment le niveau inférieur, surmonté du 2ème niveau à baies bigéminées et à claire-voie. Le triforium, aveugle, se situe au 3ème niveau. Des fenêtres hautes forment le 4ème et dernier niveau.

Une grande rosace de 9 mètres de diamètre se tient eu revers de la façade. La sagesse constitue le thème du vitrail central. Les 8 vitraux périphériques sont consacrés aux arts libéraux et à la médecine.

Des chapelles latérales s'ouvrent dans les collatéraux et le chœur (28 au total). On retient par exemple la chapelle du Saint-Sacrement, celle de la Sainte-Face, ou encore la chapelle de la cathédrale hébergeant le trésor.



La nef vue du transept

L'orgue au revers de la façade occidentale et la rosace

Chapelle

Croisée du transept, sous la tour lanterne

Le chœur à fond rectangulaire et rosace

Collatéral du chœur

Rosace du chœur

La grille de clôture du chœur et la nef


Le transept

D'environ 55 mètres dans sa grande dimension pour 22 dans sa petite, Il comporte des bas-côtés et semble situé au centre de l'édifice étant donnée la longueur du chœur. La tour lanterne s'élève à la croisée du transept à plus de 30 mètres. Chacun des deux croisillons est formé de 4 travées.

Le chœur

Initialement à 3 travées, il en comprend finalement 10, ce qui lui donne une structure toute en longueur. Le chevet est de section rectangulaire. Il comporte également une magnifique rosace sur le mur oriental. La Vierge et l'enfant Jésus y sont représentés. Ont y voit aussi les 12 apôtres et les 24 vieillards de l'Apocalypse.



Statue de Jeanne d'Arc dans une chapelle latérale

Hauteur de la voûte du chœur (chevet rectangulaire)

La croisée du transept


Rosace du transept et détail

Collatéral du chœur


Le cloître

De forme rectangulaire, il s'accole à la façade Sud de la cathédrale. Il comprend 11 travées à croisées d'ogives. Les voûtes sont soutenues par des colonnes monolithiques et par des culots à chapiteaux sculptés, les fenêtres étant ainsi divisées en arcades bigéminées à ogives.


En bref...

Édifice majeure de Picardie, la cathédrale de Laon n'est plus le siège du diocèse, qui se situe actuellement à Soissons (depuis 1802), dans l'Aisne également. Un son et lumière "Couleurs d'été" illumine l'édifice les nuits estivales.



Rosace du chœur (chevet)

Détail de la rosace


Détail de la grille de clôture du chœur

La rosace occidentale derrière les grandes orgues




Carte satellite du secteur de Laon (source Google)


Accès

- Laon se trouve à 130 km de la Porte de la Chapelle de Paris, soit moins d'1h30 de trajet par la N2.
- Du centre de Reims comptez un peu plus de 3 quarts d'heure pour parcourir les 50 km de distance par la D1044.


Maquette de Laon dans le musée

Façade occidentale la nuit

Les tours occidentales de nuit

Arrière de la tour Sud

Arrière des tours vu du Nord-est

Croisillon Nord du transept

Croisillon Nord et tours occidentales

Détail des fenêtres Nord de la nef

La nef et le chœur, la nuit



5 commentaires:

  1. Merci pour cet article, cathédrale qui a un charme tout particulier (qui a dit que la Picardie n'avait pas d'intérêt ?). J'adore les tours avec les bœufs qui nous regardent d'en bas :)

    RépondreSupprimer
  2. Beau travail ! Je vois que je "croyais" connaître un peu la Picardie mais je la découvre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une des régions les plus anciennes du royaume de France et donc un patrimoine très ancien et riche en effet !

      Supprimer
  3. Photos exceptionnellement belles, merci infiniment pour ce GRAND plaisir.

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un mot si vous passez par ici !