dimanche 31 juillet 2016

PORTUGAL - Algarve - La forteresse de Sagres

La forteresse de SAGRES
Histoire et nature en l'Algarve ***


Il s'agit d'un site fortifié (fortaleza) dominant la Ponta de Sagres au Sud-Ouest du Portugal, en Algarve. La présence de falaises abruptes permet de comprendre aisément le choix de l'emplacement de ce fort. La proximité du Cabo São Vicente, dont la forteresse constitue une deuxième ligne de défense, explique également le choix du site. Le site inclus dans le parc de la Côte Vicentine, outre son attrait historique, permet d'observer des espèces animales et végétales : Mauve, narcisse-ammophile, poireau-fou, oiseaux marins...


 Vue générale de la forteresse côté terrestre

 Le bastion gauche

 Le bastion droit et la côte 

 Le chemin de ronde

 Vue sur la baie et la Praia da Mareta à l'Est.

 Canons sur les murailles

Le revers du mur d'enceinte terrestre


L'emplacement serait connu des navigateurs méditerranéens depuis -4000. Zone de culte dédié aux divinités marines et à Hercules (Héraclès) pendant l'Antiquité, elle est occupée par les Maures au Moyen-âge comme le reste de la péninsule Ibérique. Reconquise à l'époque d'Henri le Navigateur, la forteresse de Sagres fait l'objet de nombreux raids de pirates dans les décennies qui suivent et sera progressivement abandonnée avant d'être reconstruite progressivement pour des raisons logistiques et stratégiques. Le secteur devient aux XIVème et XVème siècles le noyau d'expansion maritime portugaise. Pendant la deuxième moitié du XVème, Sagres perd de son importance alors que l'axe principal maritime se déplace à Lisbonne.


 Le cœur de la forteresse avec son phare

 Vue sur l'Est

 Bâtiment en colimaçon


 Deux vues sur l’Ouest en direction du Cabo São Vicente (visible sur le premier cliché)

Le phare dans la forteresse


Les premiers éléments de fortifications sont étendus sous le règne de Philippe Ier de Portugal à la fin du XVIème siècle. Les Anglais, en conflit avec les Espagnols,  attaquent la région de Sagres en 1587. Philippe III réalise la construction de nouveaux bastions en 1631. Le fort est gravement endommagé par le tsunami provoqué par le tremblement de terre de 1755. Une nouvelle ligne de fortifications est édifiée en 1793-1794, adaptée à la puissance de l'artillerie de l'époque. Une tour centrale est également ajoutée à l'intérieur de l'enceinte. Une première vague de restauration moderne est effectuée dans les années 1950 et 1960 en s'inspirant de documents datant de l'attaque anglaise. Une nouvelle campagne de restauration est lancée dans les années 1980.


 Vue sur la falaise Ouest, au fond, le Cabo São Vicente

 Le promontoire de Sagres et le phare de la forteresse

 Autre vue du Cabo São Vicente

 La Praia do Tonel,à l'Ouest

Les vagues océaniques à l'Ouest du fort


Structure

Les murailles forment un tracé polygonal fermé du côté rive. Deux demi-bastions datant de 1793 (Sainte Barbara et Saint Antoine) encadrent l'entrée côté terrestre. le portail d'entrée débouche sur la Place de la Porte ornée du blason du gouverneur de l'Algarve de 1793. Une monument funéraire de 1840 est dédié à Henri le Navigateur.

La digue comprend six batteries à miradors orientées face à l'océan. Une rose-des-vents placée sur le sol et comprenant 32 rayons remonterait au XVIème siècle. Il pourrait s'agir d'un gnomon de cadran solaire. Parmi les bâtiments visibles dans la forteresse, on retiendra : la tour centrale, des casernes, une tour-citerne, la maison du gouverneur et l'église Notre-Dame-des-Grâces. Cette dernière a remplacé, vers 1570, l'ancien ermitage Santa Maria datant, lui, de 1459.


 La baie située entre Sagres et Cabo São Vicente

 Le revers du mur d'enceinte terrestre

 La baie de la Praia do Tonel (Ouest)

Mur d'enceinte maritime à l'Ouest avec l'église du fort



En bref...

Hormis l'intérêt historique du site, le panorama sur l'océan quasiment à 360° vaut la visite. Pour les plus férus de plantes, des espèces sont observables au sein même de la forteresse ainsi que des oiseaux marins. Nous avons effectué la visite en fin de journée, quand la lumière s'adoucit.


Carte satellite de l'Algarve (source Google), Sagres se trouve complètement à l'Ouest de la région


Accès

La forteresse se trouve à seulement 2 km de la ville de Sagres. Il est possible se stationner devant le site bien qu'il n'y ait pas d'emplacement bien défini.

- De Lagos comptez 35 minutes de route et 35 km.
- De Faro, environ 1h20 et 120 km

Tarif d'entrée 2016 : 3€, réduit (1,50€)



Deux vues de la Praia do Tonel à partir des falaises en dehors de la forteresse de Sagres


samedi 30 juillet 2016

FRANCE - Île-de-France - Musée des Équipages du château de VAUX-le-VICOMTE

Musée des Équipages du château de VAUX-le-VICOMTE
Voitures anciennes ***

Situé dans les bâtiments à droite de l'entrée du site, ce musée retrace l'histoire des différents types d'attelages (équipages) et de leur voitures à travers les époques. Il est hébergé dans les anciennes grandes écuries du château. Les attelages et voitures sont réunis par thèmes : ville, campagne, ou chasse.

 L'entrée du château et du parc

Le bâtiment des anciennes grandes écuries dans lequel se trouve le musée des équipages

 Char romain d'apparat, réplique du XIXème siècle d'un char en marbre conservé à Rome

 "Dormeuse" construite pour le général Le Grand de Mercey

 Wourch ou wurst, voiture hippomobile allemande,  vers 1840

Chaise de poste du XVIIIème siècle


En bref...

Un complément intéressant à la visite du parc et du château. Le musée, de taille réduite, se parcourt rapidement et donne à voir de belles calèches, berlines, landaus... extrêmement bien restaurées ! Je n'en présente ici que quelques uns mais il y en a encore pas mal d'autres à voir... Pour visiter le parc du château, cliquez ici !


Voiture française décorée de dorures et de panneaux peints

 Détail d'une roue de coupé de gala (construit par la maison Erlher)

 Harnachements de chevaux

Carte satellite du secteur de Vaux-le-Vicomte (source Google)



Accès

- De Paris comptez moins de 40 minutes (hors embouteillages !) pour parcourir les 55 km de route par l'A4, l'A104 puis l'A5b. Attention, le château se situe sur la route D215 et sur la commune de Maincy (77) !

- De Melun, une dizaine de minutes pour faire 6 km jusqu'au château.

Tarifs 2016 : L'accès au musée des équipages s'effectue en prenant un billet de visite conjoint château-jardins-musée des équipages à 15,50€ (réduit 13,50€).


 Maréchal-ferrant

 Break de chasse, vers 1880

Landau, construit à Londres par Hooper & Cie


PHOTOs en vrac - Mouche fluviale noctambule

Le pont Rouelle sur la Seine nocturne et ses bateaux-mouches, Paris (75016)


jeudi 28 juillet 2016

PHOTOs en vrac - Jugendstil viennois

L'horloge Ankerurh de style Art Nouveau (Jugendstil) qui enjambe la rue Bauermarkt et donne sur le Hoher Markt de Vienne, Autriche


mercredi 27 juillet 2016

PORTUGAL - Algarve - La Ponta da Piedade de Lagos à pied

La PONTA da PIEDADE de LAGOS à pied
Carte postale d'Algarve ****



Il s'agit d'un site naturel à la sortie Sud de la ville de Lagos en Algarve. Des falaises et des formations rocheuses d'une vingtaine de mètres de hauteur au maximum encadrent le bleu de l'océan. Ici aussi, l'ocre et le rouge de la roche tranchent avec l'azur océanique. La côte déchiquetée offre des perspectives sans cesse renouvelées sur les criques, les arches et les aiguilles. La balade peut se faire à pied mais également en bateau (accès au grottes marines). Les plages du secteur se situent en marge du site qui comprend surtout des zones navigables.



 Vue plongeante sur l'océan du haut des falaises


 Horizon vers l'Est (2 photos ci-dessus)


 Le grand Sud (2 photos ci-dessus)

Les magnifiques falaises et éperons rocheux déchiquetés


 La ronde des canots au milieu des rochers ( 2 clichés ci-dessus)


 Les visiteurs arpentent les crêtes (2 photos ci-dessus)

Petite crique abritée


En bref...

Certainement l'un des sites les plus photographiés du Portugal. Un incontournable de la région. Attention, le site est extrêmement fréquenté en haute saison estivale et tout à fait agréable le reste du temps !


 Arche marine et grotte

 Le grand large

 La côte sculptée par l'érosion

 Vue vers l'Est

 Vue vers l'Ouest


 Arche visible en se dirigeant vers l'Ouest (2 photos ci-dessus)



 Perspectives azurées en direction de l'Ouest (3 photos ci-dessus)

 Plante grasse épineuse

Crique à l'Ouest de la Ponta


Carte satellite de l'Algarve (source Google) situant Lagos et la Ponta da Piedade à l'Ouest


Accès

Un espace de stationnement se trouve à l'arrière du phare de la pointe, une randonnée très facile peut s'effectuer sur le sommet des falaises, ce qui permet de découvrir le site par voie terrestre. Un escalier (plus de 180 marches !) descend vers l'océan et donne accès aux pontons de départ de croisières en voiliers ou bateaux de pèche : tarifs environ 10 ou 12€ euros selon saison (et clients...). Des petits trains-navettes et des bus relient Lagos (cliquez ici pour découvrir le centre-ville) au site.






 Les paysages déchiqueté mêlant l'ocre de la pierre à l'azur de l'océan ( 4 clichés ci-dessus)

Le phare de la Ponta da Piedade à l'entrée du site