samedi 10 septembre 2016

FRANCE - Auvergne - Balade à Blesle

Balade à BLESLE
Ancien village de bénédictines ***


Village auvergnat de Haute-Loire (43), le site aurait été occupé dès la préhistoire. L'histoire de Blesle commence réellement avec la fondation d'un monastère dont il ne subsiste que l'église abbatiale Saint-Pierre. L'église Saint-Martin, dont il ne reste que le clocher, est postérieure et remplit une fonction plutôt communale. Au XIIème siècle, les seigneurs de Mercœur se partagent l'autorité dans le bourg avec les abbesses. Les dauphins d'Auvergne succèdent aux Mercœur au XIVème. L'abbaye de Cluny prend sous sa coupe celle de Blesle, qui conserve une certaine indépendance. Les bâtiments religieux sont vendus comme biens nationaux à la Révolution et, en partie détruits. Une activité industrielle et minière se développe dans le secteur au XIXème siècle.


 La maison d'Antoine du Bos, ancien officier de marine

 Façade avec tourelle

 Portail Sud de l'église Saint-Pierre

 Absidiole du chevet roman de Saint-Pierre

La façade Sud de Saint-Pierre et le clocher de l'ancienne église Saint-Martin


Le village, bâti autour de l'abbaye, comporte une enceinte fortifiée. On peut encore voir, de nos jours, la courtine et quatre de ses tours.

L'église Saint-Pierre

D'architecture originale et ancienne abbatiale, elle a été restaurée en 2009, des fresques ont été redécouvertes à cette occasion. Le transept constitue la partie la plus ancienne de l'édifice.


 Le chœur de l'église

 Le revers de la façade occidentale

 La nef et le chœur

 Chapelle latérale

La Place de la Mairie sur le parvis de l'église Saint-Pierre


L'église Saint-Martin

Il s'agissait de l'église paroissiale. Il n'en subsiste que le clocher du XIVème. Elle fut en grande partie détruite au XIXème siècle, après son rachat à la Révolution.

Le château Chavagnac

Construit par la famille Mercœur au Moyen-âge, il passe entre différentes mains au cours des siècles. Transformé au XVIIIème siècle après son rachat par Henri-Louis de Chavagnac, le château conserve sa tour appelée Tour aux Vingt Angles. Cette dernière comprend un plan quadrangulaire à contreforts et mâchicoulis.

Le vieil Hospital

D'architecture XVIème et XVIIème siècles, mais datant du XIIème,  il abrite actuellement le musée de la Coiffe, qui présente près de 700 pièces. Ancienne propriété des ducs de Vendôme, il comporte une entrée de style Renaissance à pilastres et écusson (coquille de Saint-Jacques).




 Ruelles pittoresques du village (3 clichés ci-dessus)

 Le clocher de l'ancienne église Saint-Martin

Pont sur la Voireuze au Sud du Bourg


La tour Massadou

Un peu en surplomb du village, il s'agit d'une tour du XIIIème. Elle sera intégrée aux possessions seigneuriales.

Les ponts

La Voireuze forme le principal cours d'eau traversant le bourg. Mais d'autres ruisseaux rejoignent l'Alagnon sur le territoire de la commune. Plusieurs ponts de pierre enjambent les rivières et ruisseaux, y compris dans le bourg lui-même.

Les maisons

Ils subsiste des maisons à pans de bois dans le village, en particulier celles ayant hébergé les moniales. Une fenêtre romane à baie géminée est visible sur la maison dite "des enfants de Mercœur".


 Mur d'enceinte au bord de la Voireuze

 Maison fleurie


 La Voireuze qui borde le bourg au Sud (2 clichés ci-dessus)

Le clocher de l'ancienne église Saint-Martin domine le village


A voir aussi dans le village...

 - La chapelle Notre-Dame de la Chaigne, en dehors du bourg.

- La fontaine de Sainte Natalène, au Nord du village et associée à une légende locale.


 Ancienne façade en fer forgé

 Pont de pierre sur la rivière

 Solide construction de pierre

La tour Massadou


Carte satellite du secteur de Blesle (source Google)


En bref...

Un autre "plus beau village de France" qui , lui aussi, mérite son titre. Outre l'aspect esthétique du lieu, l'histoire du site, mêlant religieux et civil, impressionne par sa richesse.

Accès

- De Clermont-Ferrand (63) comptez une cinquantaine de minutes et 75 km environ de trajet par l'A75.

- De Brioude (43) : 25 minutes et 23 km par la D588.


 Place et monument aux morts dans la Montée du Vallat

 La Montée du Vallat bordée d'arbre

Le château des Mercœur qui surplombe l'ensemble du village


2 commentaires:

  1. Merci pour cette nouvelle plongée dans un petit paradis... Tes photos valent tous les mots ! Mais les descriptions que tu donnes aident à donner corps à l'histoire de ce village.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai synthétisé, il y a une longue légende sur la fontaine...

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser un mot si vous passez par ici !