mardi 28 février 2017

PHOTOs en vrac - Copiée-collée

La Bourse Maritime située sur la place Lainé du quai des Chartrons, copie du pavillon central de la place de la Bourse, Bordeaux, Gironde (33), Nouvelle Aquitaine


dimanche 26 février 2017

PHOTOs en vrac - Monter sur Seine

La Tour Eiffel et le port de la Bourdonnais vus de la passerelle Debilly en fin d'après-midi, Paris (75007 & 75016), IDF


jeudi 23 février 2017

BELGIQUE - Index des articles

BELGIQUE - België
Index des articles 
(cliquer sur les noms pour y accéder)




Flandre



Wallonie

Découvrez également d'autres photos de Belgique dans la catégorie EUROPE - Photos en vrac (cliquez sur le lien) !



Le centre historique de Bruges, les béguinages et les Beffrois de Belgique (et de France) sont classés au patrimoine mondial par l'UNESCO.




 La magie des canaux de Bruges la nuit, Flandre Occidentale, Belgique

 

BELGIQUE - Flandre - Bruges et ses canaux


BRUGES et ses canaux
L'une des plus belles villes d'Europe *****
(Mise à jour février 2017)


Introduction

Bruges (Brugge en flamand) est la plus grande ville de la province de Flandre-Occidentale. Elle est souvent appelée la « Venise du Nord » en raison des canaux qui la traversent. Le nom de Bruges viendrait d’un mot en proto-nordique « Bryggja » signifiant « port », on ne peut s’empêcher de faire le rapprochement avec le flamand « brug » qui signifie pont et que la ville possède en de nombreux exemplaires.




À la fin du XIIIème siècle, des marchands de toute l’Europe visitent régulièrement la ville. En 1302, la population de la ville se révolte contre l'occupation française et se rallie aux comtes de Flandre. Jusqu’au XVème siècle, Bruges est une des capitales du commerce européen, son activité étant particulièrement axée sur la draperie. Au début du XVème, alors sous tutelle des ducs de Bourgogne, les brugeois se révoltent contre Philippe III de Bourgogne. C’est l’épisode dit des  « vêpres brugeoises ». À la fin du Moyen-âge, Bruges est une des villes les plus riches d'Europe.





 L'Auberge des Ducs de Bourgogne qui domine les canaux (4 photos ci-dessus)


À la fin du XVème siècle, la baie du Zwin (le fleuve qui coulait alors à Bruges) s'ensable progressivement et la liaison maritime de la ville est interrompue. Les ducs de Bourgogne abandonnent la cité.


Péniches sur les canaux périphériques




Les canaux du centre-ville, lieu de déambulation et de promenades aquatiques (4 clichés ci-dessus)


La ville passe ensuite sous domination espagnole. Anvers devient la ville principale des Flandres. Durant le XVIIème siècle, les installations maritimes sont modernisées, mais avec peu de succès sur les échanges commerciaux.



L'enchaînement des ponts

En bref...

Les canaux, qui font la renommée touristique de la ville, sont particulièrement propices à la balade en barque. Longer leurs berges est tout aussi agréable, de jour comme de nuit. Une Venise plus sereine et surtout moins coûteuse ! La ville est particulièrement mise en valeur la nuit avec des éclairages colorés.

  Le centre de Bruges et ses canaux sont classés au patrimoine mondial de l'UNESCO.





Les canaux sont magnifiques durant la nuit (4 photos ci-dessus)












Vue de nuit du Rozenhoedkaai sur les canaux (2 photos ci-dessus)


On peut même y admirer des cormorans, avec un peu de chance... La proximité de la mer du Nord a des avantages !


Cormoran en escale à Bruges

Canal dans le quartier des moulins à l'Est de la ville


Vue satellite de du centre de Bruges (source Google)



Une dernière balade nocturne près du Béguinage


La balade en bateau motorisé peut s'effectuer au départ de 5 embarcadères différents, entre 10h00 et 18h00 de mars à mi-Novembre. Les tarifs varient selon les saisons.


Les clichés suivants ont été pris au cours de la croisière sur les canaux :



 Le clocher de l'église Notre-Dame
 


 Le beffroi, au loin


 Un fidèle spectateur


 Canal en cul-de-sac


 Façade en bois donnant sur la Wollenstraat et sur le canal Dijver, face au "Duc de Bourgogne"

 

lundi 20 février 2017

PHOTOs en vrac - Paris franco-russe

Les bulbes dorés de la cathédrale de la Sainte-Trinité, installée dans le nouveau Centre spirituel et culturel orthodoxe sur le quai Branly, Paris (75007)


dimanche 19 février 2017

AUTRICHE - Vienne - Les rues de la capitale et le Graben

 Les rues de VIENNE
Essence de la ville ***
(mise à jour février 2017)



Les façades de Vienne zébrées par les câbles du tramway et ceux des lampadaires

Les rues débouchent sur de nombreuses places, ici la Michaelerplatz


Les rues de Vienne représentent une part de son âme, et c'est peut-être en flânant parmi les façades "pistache" ou "jaune poussin", comme le firent à leurs époques respectives Freud et Mozart, que l'on capte le mieux l'ambiance de la cité.




Les façades colorées (2 clichés ci-dessus)


Le centre-ville s'étend sur une assez faible superficie, mais, entre les différents sites densément répartis, se tisse une toile de ruelles, de cours intérieures et même de palais qui offrent d'agréables surprises à chaque coin de rue.



La Kärntner Straße, au carrefour Est du Graben, vue du haut de la Haas-Haus


L'angle de la Kärntner Straße et du Graben


Découverte des façades et des passages

... et des cours masquées par les façades

Des surprises parfois assez étonnantes... dans la Rotenturmstraße


Le Schillerpark près du Ring


Le GRABEN de VIENNE
Place et avenue à la fois ****

Le bâtiment Haas-Haus se situe face à la cathédrale Stephansdom et ouvre la voie vers le Graben, longue place plutôt qu'avenue. C'est une des artères les plus anciennes de Vienne, aménagée dès la fin du XIIème siècle sur les vestiges de l'ancien camp romain de Vindobona.





La réfléchissante façade de la Haas-Haus qui ouvre le Graben à l'Est (3 clichés ci-dessus)


 Vue générale du Graben


 La colonne de Peste


 Fontaine du Graben


Immeubles situés à l'extrémité occidentale du Graben, près de l'angle avec le Kohlmarkt et Tuchlauben (2 clichés ci-dessus)


Le Graben la nuit (2 photos ci-dessus)

L'église Peterskirche (sur Petersplatz) qui veille sur le Graben


Cette avenue-place, ayant essuyé de nombreux incendies et aménagements, est devenue progressivement un lieu de référence pour l'installation des magasins luxueux de la ville. Au centre du Graben on trouve la Colonne de Peste (Pestsäule) érigée en commémoration pour les victimes des épidémies de peste ayant frappé la ville jusqu'au milieu du XVIIème siècle.



La colonne de Peste de nuit


En bref...

Le cœur du centre-ville de Vienne et donc l'une des rues-places les plus animées tout au long de l'année. La place est réservée aux piétons (sauf pour les livraisons). L'endroit se découvre agréablement en début de matinée dans l'un des cafés du quartier devant une boisson chaude, surtout quand il fait frais. Frühstück ! Pour les piétons, petit conseil général dans la capitale : attention aux tramways et aux pistes cyclables sur les trottoirs !

 Le centre historique de Vienne est classé au patrimoine mondial par l'UNESCO.



Le sommet de la colonne occupée par la "Sainte Trinité"

A la base de la colonne : allégorie de la peste terrassée


Accès

- Par le métro Stephansdom sur les lignes U1 et U3 (sortie Graben mais les autres sorties sont toutes proches...).




Carte satellite du centre-ville de Vienne (source Google)

L'extrémité orientale du Graben la nuit. A gauche Haas-Haus, au centre la cathédrale (Dom)

La Haas-Haus de nuit