mardi 2 mai 2017

BULGARIE - La tombe Thrace de Kazanlăk

 La tombe Thrace de Kazanlăk - Тракийската гробница при Казанлък
Civilisation pré hellénistique ***



 La tombe Thrace originale


Il s’agit du tombeau d’un notable Thrace découvert en 1944 près de la ville de Kazanlăk (Казанлък). Il comprend une coupole (de type fin du Vème début du IIIème siècle avant J.C.) comme en trouve à d’autres endroits en Bulgarie, et s’inscrit dans la partie Sud d’un tumulus de grand axe Nord-sud. Les fresques qui en ornent le corridor (dromos) et l’intérieur de la chambre à coupole en font tout l'intérêt. Elles couvrent une surface d’environ 40 m2. Le tombeau date, ici, de la fin du IVème siècle et du début du IIIème avant J.C., époque phare de la capitale Seuthopolis et de son souverain Seuthès III. Dans la tombe ont été découverts les restes d'un homme et d'une femme; dans le tumulus, des céramiques et vases rituels, ainsi que des pièces d'ornements d'or.


 Le corridor (dromos) qui précède la salle à la coupole

 Vue générale du sommet du corridor par le sol


Deux clichés des scènes du dromos


Les fresques

L’auteur, inconnu, a utilisé 4 couleurs principales : noir, rouge, jaune et blanc. La technique de la fresque antique a permis de réaliser les figures et les décorations. La détrempe a été utilisée pour colorer le sol et les murs. Dans le dromos (2,60 sur 1,84 mètres), un socle noir entre deux bandes de blanc, surmonté d’une bande rouge pompéien, se trouve à la base des murs. Les frises constituent l’étage supérieur. En remontant vers le haut du mur, on découvre une frise végétale puis une seconde représentant des figures d’armées adverses. On identifie bien sur la frise Ouest des scènes de combat.


 Vue générale de la coupole par le dessous

 Partie inférieure des fresques de la coupole


Deux photos de la partie supérieure de la coupole


Dans la coupole, la disposition reste la même que dans le corridor mais le noir et le blanc y sont inversés. La bande rouge sépare le socle des frises, situées sur la partie supérieure de la paroi. Ces dernières s’organisent de cette manière : une bande inférieure à motifs est surmontée par une bande circulaire large représentant le festin d’un couple, une probable évocation funéraire, avec procession de chars attelés. Une autre bande à motifs limite, dans sa partie inférieure, la dernière bande de fresque qui représente trois chars attelés en mouvement. Probablement une course.




Détails de la scène inférieure de la coupole (scène du festin funéraire)


En bref…

Un exemple assez unique d’art préhellénistique. On découvre ainsi les Thraces, l'une des plus anciennes civilisations d'Europe. On visite une réplique parfaite du monument, située juste à côté, afin de limiter l'altération de l'originale.

 Le tombeau Thrace de Kazanlăk est classé au patrimoine mondial par l’UNESCO.


Carte satellite du centre de la Bulgarie (source Google)


Accès

Kazanlăk, en plein centre de la Bulgarie et dans la vallée des Roses, se situe à environ 1h30 et 105 km de Plovdiv en passant à proximité de Karlovo.
- Sofia se trouve à environ 2h45 (200km) en passant à proximité de Karlovo.

Tarifs environ 20 Leva (environ 10€). Ouverture toute l’année de 09h00 à 17h00 ou 17h30 (en été).


Vitrine présentant quelques objets retrouvés dans la tombe


4 commentaires:

  1. Superbe découverte ! Et article toujours très intéressant .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La culture Thrace est assez localisée et il faut aller dans les Balkans pour la découvrir !

      Supprimer
  2. Et tout ça avant JC??? Les peintures sont absolument magnifiques!
    Je partage tout de suite

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un mot si vous passez par ici !