dimanche 25 juin 2017

FRANCE - Auvergne-Rhône-Alpes - Le monastère royal de Brou

Le monastère royal de BROU
Chef d’œuvre de Bresse ****

Situé à Bourg-en-Bresse dans l'Ain (01), le monastère Saint-Pierre est considéré comme un modèle d’art gothique flamboyant flamand.

Les bâtiments actuels sont édifiés à partir du début du XVIème siècle sur ordre de Marguerite d’Autriche, fille de Maximilien Ier de Habsbourg et de Marie de Bourgogne, sur un ancien prieuré. Elle était l’épouse du duc de Savoie, Philibert le Beau. Marguerite projette d’y installer sa propre sépulture ainsi que celle de son époux. Elle décède en 1530 avant l’achèvement des travaux.


 La façade occidentale de l'abbatiale

 Le portail central

 La partie centrale de la façade

 Détail de la galerie supérieure avec la statue de Saint André

 Détail du tympan du portail (Philibert le Beau)

Cadran solaire sur le parvis


L’église abbatiale

Bâtie sous la direction de Loys Van Boghem entre 1513 et 1532, est de style gothique flamboyant flamandL’extérieur impressionne par sa toiture en tuiles vernissées et sa façade en pierre blanche.


 La toiture du transept Nord

 Le croisillon Nord du transept, toiture à section triangulaire et pinacle

 La façade Nord de l'église et sa toiture

 Le chevet de l'église et sa tour

Jardin au Sud des bâtiments


La nef, de style sobre et à verrières en grisaille, comporte 2 bas-côtés et des chapelles. Le croisillon Sud du transept s’orne d’un vitrail dédié à Suzanne. Un jubé de pierre à motif végétaux sépare le chœur de la nef. Le vaste chœur impressionne par ses dentelles de pierre. Ses stalles de chêne sont ouvragées et illustrent les thèmes de l’Ancien Testament.


 La nef et le revers de la façade occidentale

 Gisant de Marguerite

 Fonts baptismaux en marbre noir du XVIème siècle

 Une partie du transept Nord et le jubé

 Croisillon du transept

Les fenêtre hautes


Le tombeau de Marguerite de Bourbon se trouve dans une niche funéraire (enfeu) de l’extrémité orientale du mur Sud. Le tombeau de Philibert le Beau trône au milieu du chœur. Celui de Marguerite d’Autriche se trouve à gauche du précédent. Les vitraux du chœur, au nombre de 5 et contemporains de la construction de l’église, s’inspirent entre autres de gravures de Dürer.


 Le jubé de pierre

 Partie supérieure du jubé et plafond du chœur

 Croisillon Sud du transept orné d'un vitrail dédié à Suzanne et s'ouvrant sur le premier cloître

 Le chœur et ses vitraux

Vitrail


La chapelle de Marguerite d’Autriche, à l’extrémité orientale du mur Nord, comprend une banquette d’albâtre et de marbre noir avec voûtes polychromes. Le vitrail de l’Assomption est ici aussi inspiré de Dürer. La chapelle de Gorrevod (gouverneur de Bresse) s'éclaire d'un vitrail dédié à Saint Thomas et l’ancien maître-autel s'y trouve actuellement.


 Groupe Nord des stalles

 Groupe Sud des stalles

 Tombeau de Philibert le Beau dans le chœur

Détail du groupe Nord des stalles

 Déambulatoire Nord

 Au fond, la tombe de Marguerite d'Autriche

Détail d'une cloison ajourée en bois sculptée


Le premier cloître

On y accède par le mur Sud de l’église. Les galeries sont voûtés d’ogives au rez-de-chaussée et de plafonds à l’étage. Le bâtiment des hôtes occupe la partie occidentale du cloître. Le bâtiment principal qui héberge le musée est accessible par la galerie orientale.


 Extérieur du portail entre l'abbatiale et le premier cloître

 Galerie Nord du premier cloître

 Détail d'un culot d'ogive

Le premier cloître


Le deuxième cloître

Encore appelé grand cloître, il se trouve au Sud du premier. Réservé aux moines, il comporte également deux étages. Le réfectoire, situé dans le bâtiment principal, ferme le grand cloître à l’Est.

Le troisième cloître

De style bressan, il forme la partie la plus orientale des bâtiments. Il comporte 3 galeries plafonnées. Fermé à l’Ouest par le réfectoire, il desservait également la cuisine et le chauffoir, au Sud. Il donnait également accès à un office du procureur du monastère (chargé de l’intendance) et à une salle de prison. Un puits siège toujours en son centre.



 Galerie du grand cloître (2 photos ci-dessus)

 Culot d'ogive à tête de squelette

 Galerie du grand cloître

La cour du grand cloître


Le bâtiment principal

Limité à l’Ouest par les premier et deuxième cloîtres, il est fermé partiellement à l’Est par le troisième cloître. Il comportait la sacristie, les deux salles capitulaires, et la vingtaine de cellules du dortoir, à l’étage. Le musée se trouve actuellement dans les salles de ce bâtiment. Le réfectoire expose des sculptures anciennes de la région et du site lui-même. Les cellules présentent une collection de peinture française et flamande (XVIème, XVIIème et XIXème siècles). On y découvre des œuvres de Gustave Doré, Jean-François Millet et Gustave Moreau.


 Exposition de sculpture dans le réfectoire

 Sculpture

 Galerie du 3ème cloître

 Le puits couvert

 Le clocher de l'abbatiale vue du 3ème cloître

 Sculptures anciennes

Vue du 3ème cloître de la galerie supérieure


En bref…

Certainement le monument phare de la Bresse mais aussi probablement le plus bel exemple de style gothique flamboyant flamand en France ! Le monastère a été désigné « monument préféré des Français » au cours de l'émission de France 2 en 2014.


 La galerie qui relie les cellules et sert de salle d'exposition du musée

Tableau de Maurice Utrillo


Carte satellite du secteur de Bourg-en-Bresse (source Google)


Accès

- De Lyon comptez 1h de route et 80 km par l'A42 puis la D1075.
- De Genève (Suisse), 1h15 et 110 km par l'A40 puis la D1075.

Tarifs (2017) : 8€ (réduit 6,50€), audioguide 4,50€ 
Adresse : 63 boulevard de Brou 01000 Bourg-en-Bresse
Bus n°5, arrêt Église de Brou


 Retable en pierre de la chapelle de Marguerite d'Autriche

La nef et le revers de la façade occidentale


4 commentaires:

  1. Merci Julien. Cet édifice est un bijou et tu nous permets par tes photos de le revisiter tranquillement et complétement. Achille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me manque des vues du chœur et des tombeaux, il y avait des travaux...

      Supprimer
  2. Et bien , voilà une visite qui m'enchante , que de choses que je n'ai pu voir !!! Prévoir d'y retourner sans malodo si possible :)
    Merci pour ces superbes photos et pour les explications , sacré travail !

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un mot si vous passez par ici !