samedi 25 novembre 2017

ESTONIE - Tallinn - La tour Kiek in de Kök

La tour Kiek in de Kök de TALLINN
Un œil dans la cuisine ***


Kiek in de Kök (« Jeter un œil dans la cuisine » en bas allemand) est une tour à canon incluse dans les remparts de la ville de Tallinn, située au sud-ouest des remparts, entre la porte de la Läänemaa et la porte Harju.


 La tour vue des remparts

 Kiek in de Kök à droite et tour de rempart à gauche

 Petit espace vert (blanc ici !) au pied des remparts

 La tour Kiek in de Kök

Tour et l'église Saint-Nicolas
(Niguliste kirik)  au fond à droite


La première tour a été construite avant 1475, elle était beaucoup plus petite, comparée l’actuelle, et son nom de l’époque n’est pas connu. Mentionnée toutefois pour la première fois en 1475, elle était désignée comme "une nouvelle tour derrière le sauna de Bolemann". Sa construction se poursuit jusqu'en 1483, il s’agissait de l'une des tours les plus puissantes des murailles de la ville de Tallinn


 La tour vue du versant extérieur des remparts

La tour vue du jardin du Roi des Danois


S’élevant à l'origine six étages, sa hauteur était d'environ 38 m pour un diamètre d'environ 17,30 m à la base et 18,50 m dans la partie supérieure saillante. Les troupes tsaristes de Moscou assiégeant Tallinn en 1577, endommagèrent lourdement la tour. Des boulets de canons de cette époque sont encore enchâssés dans les parois.


 Le rez-de-chaussée de la tour

 Exposition photo au sous-sol

 Reconstitution des tours  l'enceinte de la ville, Kiek in de Kök étant tout en bas

 Exposition sur les fortifications de la ville

Pilori


Elle fut probablement restaurée en 1601-1602 avant d’être complètement reconstruite dans les années 1690. On aménage alors la nouvelle entrée au 3ème étage de l’édifice, coiffé d’un dôme et d’un cône couvert de tuiles. Vers 1760, la tour perd son rôle défensif et devient un dépôt d’archives et de rebuts. 


 Exposition sur les canons et l'histoire de la ville


Pièces d'artilleries (2 photos ci-dessus)


Le musée national d’histoire s’installe dans la tour en 1943 (idée proposée dès 1938). L’édifice très endommagé à la fin des années 1950 est restauré massivement entre 1966 et 1968, ce qui permet la réouverture du musée. Des rénovations sont entreprises entre 2008 et 2010.


 L'église Saint-Nicolas vue de la tour

 Vue sur la vielle et la nouvelle villes

 L'église orthodoxe Alexandre Nevski, très proche de la tour

 Autre vue de l'église Saint-Nicolas

Vue sur la nouvelle ville, au loin


En bref…

Un monument emblématique de la ville que l’on croise souvent au hasard du détour d’une rue de la petite capitale. La visiter permet d'effectuer un tour d'horizon visuel sur la ville et un autre historique sur cette dernière. Un bon complément d'une balade sur les remparts.

 La tour Kik in de Kök est incluse dans le classement du centre  historique de Tallinn au patrimoine mondial par l'UNESCO.



 Bar installé au sommet de la tour (2 photos ci-dessus)

 La voûte du sommet de la tour



Carte satellite de Tallinn (source Google)


Accès

L'adresse de la tour est Komandandi tee 2, tout au Sud de la vielle ville et au pied de la colline Toompea. Accessible à pied par le Jardin du Roi Danois (Taani Kuninga Aed) en passant sous l’arcade des remparts, de la cathédrale Alexandre Nevski.

Tarifs (2017)

Adultes 6€ - enfants 4€

Accès gratuit avec la Tallinn Card



La tour Kiek in de Kök du de nuit du côté du jardin du Roi des Danois


5 commentaires:

  1. Très intéressant historique de la tour dont les reconstitutions intérieures restituent la vie d'antan

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La vie plutôt militaire. Mais ils ont subi le joug des Allemands, des Danois et des Russes... ça motive pour construire des fortifications !

      Supprimer
    2. En effet ! :)

      Supprimer
  2. Étonnante et froide tour défensive... Bonne idée de faire un bar tout en haut :)

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un mot si vous passez par ici !