mardi 19 décembre 2017

PHOTOs en vrac - Chapeaux pointus

Danse et costumes traditionnels de Madère sur les quai du port de Funchal, Madère, Portugal

 

vendredi 15 décembre 2017

jeudi 14 décembre 2017

dimanche 10 décembre 2017

samedi 9 décembre 2017

jeudi 7 décembre 2017

GUATEMALA - El Quiché - Le marché de Chichicastenango

Le marché de CHICHICASTENANGO
Le plus célèbre d’Amérique Centrale ****

Chichicastenango ou Santo Tomás Chichicastenango, est une ville du département du Quiché au Guatemala. Célèbre pour son marché bihebdomadaire, son nom vient du Nahuatl Tzitzicaztenanco « lieu cerné d’orties », importé par les conquistadors espagnols de la zone aztèque. La ville se trouve à environ 145 km au Nord-Ouest de Ciudad Guatemala (la capitale du pays) à plus de 1960 mètres d’altitude.




 Scènes de vie à la périphérie du marché (3 photos ci-dessus)

La petite église Capilla del Calvario


Mission des frères dominicains pendant la période coloniale, la ville appartient successivement à différents états éphémères locaux (Sololá, Estado de Los Altos, Estado de Guatemala et finalement departamento de Quiché).


 Le parvis de l’église Santo Tomás et son escalier à 18 marches


 Le cloître de l'église (2 clichés ci-dessus)

 Habitants perchés dans le campanile...

Autre vue du cloître


L’église de Santo Tomás (saint Thomas)

C’est depuis son parvis que le marché se déploie. Elle occupe l’emplacement d’un ancien temple Maya dont l’escalier à 18 marches (les mois de la cosmogonie Maya) a été intégré dans l’édifice chrétien. Le lieu est encore utilisé, de nos jours, par les prêtres des religions traditionnelles locales dans une sorte de syncrétisme catholico-chamanique…





 Scènes de marché (4 clichés ci-dessus)

 Magasin de tissus (pas tous locaux...)

Magasin de masques


Le marché

Il a lieu tous les jeudis et dimanche. Diverses ethnies mayas s’y côtoient, les indiens Quiché en particulier. Tourné vers l’artisanat, on peut y découvrir des pièces de poterie, d’ébénisterie (masques), mais aussi des denrées alimentaires ainsi que les célèbres huipils (vêtements brodés locaux portés par les femmes mayas). Les stands alimentaires (comedores) se situent plutôt au centre du marché. Evidemment il faut négocier les prixL'hôtel Santo Tomás, situé à l'Est du marché dans la 7ème Avenue, constitue un point de chute agréable pour boire un verre, se restaurer où dormir. Ses patios fleuris et animés par les perroquets et amazones attirent les touristes.










Le bel hôtel Santo Tomás avec ses patios, ses fontaines, ses perroquets et ses amazones (9 photos ci-dessus)


En bref…

Lieu de villégiature incontournable de la région, bien qu’assez touristique, il est évidemment préférable d’y passer un jeudi ou un dimanche pour ne pas manquer le marché. Se promener de jour au milieu des étals ne pose à priori pas de problème de sécurité. Il est conseillé de ne pas s’éloigner de la zone animée.


Carte satellite du Guatemala (source Google)


Accès

Il est préférable de s’y rendre en navette touristique et de jour, pour des raisons de sécurité.
-Comptez 2h30 d’Antigua en navette (20$ environ).
-De la capitale, Ciudad Guatemala, 4h00 (35$ environ).


Autre vue du parvis de l'église Saint-Thomas


Quelques exemples d'objets d'artisanat que l'on peut acquérir sur le marché de Chichicastenango (2 photos ci-dessus)


dimanche 3 décembre 2017