samedi 20 janvier 2018

GUATEMALA - Antigua - Le Collège de la Compagnie de Jésus

 Le Collège de la Compagnie de Jésus d’ANTIGUA GUATEMALA
El Colegio Compañía de Jesús ***


L’église et le couvent de la compagnie naissent de l’acte fondateur du 9 août 1561. Des terres situées à seulement 300 mètres de la cathédrale sont concédées à la compagnie en 1611. Le complexe à trois cloîtres est achevé en 1728. Une douzaine de jésuites y vivaient alors, au sein de la communauté du Collège de Saint-Luc de 1608 à 1767. Il s’agissait d’un centre d’étude éminent de la région.


 La façade orientale de l'église et son parvis

 L'entrée Sud de l'abbatiale



L'église abbatiale en ruine accueil des ateliers de formation artisanales pour les élèves (3 clichés ci-dessus)


Les bâtiments détruits en grande partie par le tremblement de terre de Santa Marta, hébergent une usine textile à partir de 1865. Devenu marché cantonal en 1912, un nouveau séisme détruit le complexe en 1976. L’UNESCO le classe au patrimoine mondial en 1979 avec le reste l’ancienne ville.





Le patio situé au Nord de l'église abbatiale et son café de plein air (4 clichés ci-dessus)


Un marché artisanal occupe les lieux jusqu’en 1992 avant de devenir un centre international de formation (Agence Espagnole de Coopération Internationale) officiellement inauguré 5 ans plus tard. A partir de 1998 il devient école municipale d’ateliers d’artisanat. Le site accueille également des évènements culturels. Un café culturel y a vu le jour en 2011, dans le patio de la Huerta.


 L'un des trois cloîtres restaurés

Cour intérieure


En complément de l'activité de formation, le centre dispose depuis 1999 d'une bibliothèque publique (sciences sociales et la coopération au développement). En raison du passage de Pedro Betancourt dans les salles de classe du Colegio de San Lucas : l'ancien collège est l'une des étapes de la route touristique célébrant la mémoire de l’homme d’Eglise.



Cour et galerie supérieur de l'un des anciens cloîtres (2 clichés ci-dessus)


En bref…

Une autre excellente surprise esthétique de la ville lorsqu’on pénètre dans le complexe abbatial : outre le charme de l’église en ruine, les cloîtres et le patio présentent un niveau de restauration particulièrement abouti qui frappe l’imagination et le regard. L’aspect des « stands » de formation installés dans l’ancienne nef à ciel ouvert contraste avec celui des pimpants bâtiments monacaux.


Carte satellite d'Antigua Guatemala (source Google)


Accès

L’ensemble abbatial occupe tout un pâté de maison de la ville entre la 3ème et la 4ème Calle Poniente d’une part et la 6ème et 7ème Avenida Norte. L’accès à l’église se fait par sa façade Sud dans la 4ème Calle Poniente. La cour est accessible par l’Ouest dans la 7ème Avenida Norte. Le parvis (situé à l’Est) se trouve à l’angle de la 6ème Avenida Norte et de la 4ème Calle Poniente.







L'un des cloîtres restaurés avec sa fontaine centrale et ses galeries supérieures à parquet vernis (5 photos ci-dessus)


4 commentaires:

  1. Les dernières photos de l'article montrent à quel point la restauration a été superbe !

    RépondreSupprimer
  2. A voir et revoir , article très "riche"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Les restaurations aussi sont riches !

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser un mot si vous passez par ici !